Contrôle Technique

Depuis le 1er janvier 1992, le contrôle technique automobile a été rendu obligatoire.

En effet, en vue de faire baisser le nombre d’accidents de la circulation dus à des défaillances techniques des véhicules, une loi a été votée afin d’améliorer votre sécurité.

 

Le contrôle technique va concerner les véhicules légers, les 4x4, mais aussi les utilitaires et les camping-cars ; en somme, tous les véhicules ne dépassant pas les 3.5 tonnes.

 

En quoi consiste le contrôle technique ?

 

Le contrôle technique doit être effectué sur les véhicules de 4 ans, puis tous les 2 ans. Si vous avez acquis votre véhicule le 1er septembre 2010, vous devrez donc vous acquitter de votre premier contrôle technique entre le 1er avril et le 31 août 2014.

Seules les voitures de collection sont soumises à un contrôle tous les 5 ans.

 

Sans aucun démontage, nos techniciens vérifieront plusieurs points importants, directement liés à votre sécurité et au respect de l’environnement. Le contrôle technique comporte 124 points de vérification regroupant les fonctions suivantes :

  • l’identification du véhicule
  • le freinage
  • la direction
  • la visibilité
  • l’éclairage et la signalisation
  • la liaison au sol
  • la structure ou la carrosserie
  • les équipements
  • les organes mécaniques
  • la pollution et le niveau sonore

 

A l’issue de cette visite, un procès-verbal vous sera remis. Celui-ci mentionnera obligatoirement la date du contrôle, l’identité du propriétaire du véhicule, le kilométrage et les défauts constatés, s’il y a lieu.

 

En même temps, nous apposerons sur votre carte grise un timbre, marqué de la lettre A si les défauts constatés ne nécessitent pas de contre visite, ou bien la lettre S, si a contrario, des défauts sont constatés. Dans ce cas de figure, vous devrez obligatoirement présenter votre véhicule à une contre visite dans les 2 mois qui suivront, afin de procéder à la vérification des réparations demandées.

 

Contrôle anti-pollution :

Depuis quelques années, et ce, à des fins écologiques, le contrôle technique comprend un contrôle anti-pollution assez sévère, notamment pour les véhicules utilitaires légers qui circulent beaucoup.

 

En effet, tous les véhicules utilitaires légers sont obligés de se présenter à un contrôle anti-pollution, dans l’année qui suit le contrôle technique complet. Par conséquent, tous ces véhicules se voient attribuer un contrôle anti-pollution chaque année.

 

Tous les véhicules utilitaires légers sont mis à contribution, peu importe le carburant consommé :

tous les véhicules à essence immatriculés à partir du 01/10/72

tous les véhicules diesel immatriculés à partir du 01/01/80

 

Lors de ce contrôle, 2 points sont vérifiés :

  • la teneur en monoxyde de carbone et la valeur lambda des gaz d’échappement
  • l’opacité des fumées d’échappement.

 

Il est à noter qu’un entretien régulier de votre véhicule (vidanges régulières, consommation d’une huile de bonne qualité, changements réguliers des filtres …) constitue un gage de sécurité pour vous, comme pour les autres.

 

Le contrôle technique pour camping-cars :

Il existe deux sortes de camping-cars, ceux dont le PTAC ne dépasse pas les 3.5 tonnes et qui sont considérés comme des véhicules légers, et ceux dont le PTAC est supérieur à 3.5 tonnes, considérés comme des poids lourds.

En fonction de leur appartenance à l’une des deux catégories, véhicule léger ou poids lourd, le contrôle technique va être différent, tant au niveau de la fréquence des contrôles que des points à vérifier.

En ce qui concerne les camping-cars considérés comme véhicules légers, le premier contrôle technique devra avoir lieu 4 ans après la première mise en circulation, et se répéter tous les 2 ans.

 

Par contre, pour les camping-cars considérés comme poids lourds, le premier contrôle technique devra avoir lieu seulement 1 an après la première mise en circulation, puis se répéter tous les ans.

Enfin, en ce qui concerne les différents points de vérification, ils sont beaucoup plus nombreux en ce qui concerne les camping-cars considérés comme poids lourds.